Au jardin. Et pourquoi pas des asperges?

Potager Biologique

Conseil Jardinage / Potager Biologique 53 Views comments

C’est un légume dont on pense parfois qu’il est difficile à cultiver. L’asperge présente pourtant bien des intérêts. Car si elle demande un peu de travail à la plantation, ensuite c’est que du bonheur! Enfin, il faudra quand même patienter un peu: deux, voire trois ans pour obtenir une première récolte, mais ensuite, c’est parti pour une dizaine d’années…

L’asperge est réputée ne tolèrer que les sols sablonneux. C’est effectivement son sol de prédilection. Mais c’est aussi un légume très rustique qui peut trouver sa place dans des conditions très différentes. C’est mon cas. Mon terrain est plutôt lourd. Mais pourquoi ne pas tenter quand même l’aventure?

Pour cela j’ai reconstitué des conditions plus adaptées aux asperges. J’ai creusé une tranchée d’environ 40 cm de profondeur et j’y ai incorporé du fumier. J’ai ensuite posé les griffes d’asperges sur une butte de terre en étalant bien les ramifications. Il faut ensuite recouvrir les griffes d’une dizaine de centimètres de terre. C’est jusque là, le processus normal d’installation d’une aspergeraie. Mais dans mon cas, j’ai mélangé la terre de remblai avec du sable (60-70% de sable) pour obtenir un mélange allégé qui ne retient pas l’eau. Car ce que redoute l’asperge, c’est un excès d’humidité et une fraicheur excessive. Un premier test effectué il y a quelques années s’est montré concluant. Je récolte des asperges tous les ans (elles sont d’ailleurs au menu de ce samedi soir avec une sauce à la crème contenant de la ciboulette!).

Afin d’anticiper la fin de cette première planche -il faut tenir compte du délai avant récolte-, j’ai donc renouvelé la même opération. La tranché était préparée depuis trois mois. J’ai mis en place les asperges ce samedi après-midi. L’an prochain, je comblerai la tranchée puis je constituerai la butte, toujours avec un mélange contenant une forte proportion de sable.

L’asperge est pauvre en calories et contient des vitamines A, B9, phosphore… C’est l’un des tous premiers légumes du jardin qui marque l’arrivée du printemps et prend à ce titre une valeur symbolique quand on déguste la première cueillette.

Alors, si vous avez un peu de place, n’hésitez pas à vous lancer dans l’expérience -prioritairement dans des sols sableux- mais avec un peu d’astuce vous pouvez aussi le faire dans d’autres sols. Surtout, prévoyez une exposition ensoleillée… Sachez aussi que la période de plantation s’achève en avril…

Cet article Au jardin. Et pourquoi pas des asperges? est apparu en premier sur Jacky La Main Verte.

Comments